Coronavirus : « Pourquoi exige-t-on que l'on travaille gratuitement ? » s’interrogent les couturières professionnelles sollicitées pour fabriquer des masques

PRODUCTION Elles viennent de lancer le collectif « Bas les masques » pour dénoncer cette situation et interpeller le gouvernement

— 

Des couturières, costumières et créatrices professionnelles de France ont crée un collectif pour demander à être rémunérées lorsqu'elles sont sollicitées par les collectivités pour fabriquer des masques.
Des couturières, costumières et créatrices professionnelles de France ont crée un collectif pour demander à être rémunérées lorsqu'elles sont sollicitées par les collectivités pour fabriquer des masques. — RAPHAEL BLOCH/SIPA

Retourner à l’article