Pas-de-Calais : Un passeur relaxé d’homicide involontaire en appel après la noyade d’une migrante en 2019

JUSTICE Le passeur afghan a été condamné à cinq ans de prison pour aide au séjour irrégulier, mais relaxé du chef d’homicide involontaire

— 

Une tentative de traversée de la Manche par des migrants (illustration).
Une tentative de traversée de la Manche par des migrants (illustration). — Marine nationale

Retourner à l’article