Coronavirus : « J’ai peur de les contaminer… » Revoir ses grands-parents après le 11 mai, un dilemme pour nos lecteurs

VOUS TEMOIGNEZ Les retrouvailles familiales seront possibles après la levée du confinement, mais beaucoup craignent de contaminer leurs parents ou grands-parents, alors que les plus âgés sont plus gravement touchés par l’épidémie

— 
Revoir ses proches âgés, plus vulnérables face au Covid-19, ou bien les laisser confinés, mais déprimés, est un dilemme pour de nombreuses personnes.
Revoir ses proches âgés, plus vulnérables face au Covid-19, ou bien les laisser confinés, mais déprimés, est un dilemme pour de nombreuses personnes. — Marlena Sloss/AP/SIPA

Retourner à l’article