« On va se faire piller toutes nos bêtes », dénonce un éleveur de moutons après une hausse des vols en Loire-Atlantique

INTERVIEW Vivien Mahé, éleveur à Ancenis et membre du bureau du « collectif des éleveurs pillés », estime à 250 le nombre de bêtes volées depuis début avril

— 

Un troupeau de moutons dans la Sarthe.
Un troupeau de moutons dans la Sarthe. — GILE MICHEL/SIPA

Retourner à l’article