Pesticides: Des préfets réduisent les distances de protection, une association crie au scandale

ENVIRONNEMENT L'association Eau et Rivières de Bretagne demande la suspension de cette décision

— 

Un champ aspergé de pesticides. (illustration)
Un champ aspergé de pesticides. (illustration) — SEBASTIEN SALOM GOMIS/SIPA

Retourner à l’article