Non, la 5G ne favorise pas l’épidémie de coronavirus

FAKE OFF Certains accusent les radiations électromagnétiques d’être à l’origine de la pandémie et partagent cette inquiétude sur les réseaux sociaux. Les spécialistes démentent

— 

Des antennes relais à Wachenbuchen, près de Francfort (Allemagne), en 2019.
Des antennes relais à Wachenbuchen, près de Francfort (Allemagne), en 2019. — Michael Probst/AP/SIPA

Retourner à l’article