Coronavirus : Il est allé se « confiner » deux jours dans un refuge de montagne… avant d’être repéré par les gendarmes

CONFINEMENT L’homme, originaire de la région nantaise, a passé deux nuits dans un refuge à 1900 mètres d’altitude. Une patrouille pédestre de la gendarmerie l’a repéré et verbalisé pour non-respect des consignes

— 

Le peloton de gendarmerie de Haute-Garonne en intervention à Luchon. (Illustration)
Le peloton de gendarmerie de Haute-Garonne en intervention à Luchon. (Illustration) — REMY GABALDA / AFP

Retourner à l’article