Taser: Olivier Besancenot fixé sur son sort ce lundi

JUSTICE Le leader de la LCR était assigné en diffamation par l'importateur français de cette arme...

— 

Taser France a également assigné en diffamation Olivier Besancenot, le chef de file de la LCR, et l'hebdomadaire L'Express.
Taser France a également assigné en diffamation Olivier Besancenot, le chef de file de la LCR, et l'hebdomadaire L'Express. — Mehdi Fedouach AFP/Archives

Retourner à l’article