Coronavirus : Entre espoir et prudence, la gauche rêve d’un nouveau monde après l’épidémie

VERS L'AVENIR Après la crise mondiale du coronavirus, des élus de gauche espèrent un changement radical de politique

— 

Jean-Luc Mélenchon à l'Assemblée.
Jean-Luc Mélenchon à l'Assemblée. — WITT/SIPA

Retourner à l’article