Coronavirus : Se promener en montagne, c’est aussi interdit depuis le confinement

RANDOS Les gendarmes de Haute-Garonne préviennent que les personnes qui randonnent en montagne peuvent écoper d’une amende de 135 euros, en cette période de confinement due au coronavirus

— 

Depuis la mise en place du confinement, il est interdit de randonner dans les massifs montagneux français. Illustration.
Depuis la mise en place du confinement, il est interdit de randonner dans les massifs montagneux français. Illustration. — Bruno Poussard / 20 Minutes

Retourner à l’article