Coronavirus : « Un papier pour faire pisser le chien ? C’est un gag ! », stupeur et lourd silence dans les rues de Cassis

REPORTAGE A Cassis, en ces temps de confinement, les gendarmes ont patrouillé sur le port pour vérifier les déplacements des uns et des autres, désormais strictement encadrés pour ralentir l’épidémie du coronavirus en France

— 

Deux gendarmes procèdent à un contrôle à Cassis dans le cadre du confinement.
Deux gendarmes procèdent à un contrôle à Cassis dans le cadre du confinement. — Mathilde Ceilles / 20 Minutes

Retourner à l’article