Irak : La base militaire américaine de Taji visée par de nouvelles roquettes

CONFLIT Aucune attaque à la roquette n’a jamais été revendiquée mais Washington accuse les brigades du Hezbollah, l’une des factions pro-Iran les plus radicales du pays, d’être derrière ces tirs

— 

Un militaire à Taji, en Irak.
Un militaire à Taji, en Irak. — Mohammed SAWAF / AFP

Retourner à l’article