Municipales 2020 à Marseille : Michèle Rubirola accusée de faire campagne aux frais de la Sécu, la candidate du Printemps dément

ARRÊT MALADIE Deux articles de Capital affirment que Michèle Rubirola, la candidate de la coalition de gauche le Printemps marseillais aux élections à Marseille, fait campagne alors qu’elle est en arrêt maladie

— 

Michèle Rubirola en mars 2020
Michèle Rubirola en mars 2020 — Gerard Bottino / SOPA Images/Sip/SIPA

Retourner à l’article