La petite syrienne qui riait sous les bombes vit désormais en Turquie

ACCUEILLIE La fillette syrienne qui avait appris à rire des bombardements quotidiens dans la région d’Idleb a quitté la Syrie en guerre avec sa famille afin de démarrer une nouvelle vie en Turquie voisine

— 

La petite Salwa et son père à Hatay, en Turquie, le 26 février.
La petite Salwa et son père à Hatay, en Turquie, le 26 février. — Reuters

Retourner à l’article