Syrie: En quête de soutien, Erdogan ouvre les portes de l'Europe aux migrants

CONFLIT A la frontière entre la Turquie et la Grèce, où plusieurs milliers de personnes voulant se rendre en Europe ont afflué, la situation était très tendue

— 

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan.
Le président turc, Recep Tayyip Erdogan. — CHINE NOUVELLE/SIPA

Retourner à l’article