Surveillance informatique des enseignants, Jack Lang parle de «flicage»

POLEMIQUE Xavier Darcos avait annoncé mercredi une surveillance des mouvements d'opinion sur l'Internet...

— 
Jack Lang a pris vendredi la défense de Georges Frêche, en livrant sa version de l'incident qui avait opposé le président socialiste de la région Languedoc Roussillon à des représentants des harkis le 11 février.
Jack Lang a pris vendredi la défense de Georges Frêche, en livrant sa version de l'incident qui avait opposé le président socialiste de la région Languedoc Roussillon à des représentants des harkis le 11 février. — Fred Dufour AFP/Archives

Retourner à l’article