Bordeaux : Les Coursiers bordelais roulent pour eux et deviennent « une véritable alternative à Uber »

A BICYCLETTE Alternative aux mastodontes de l’ubérisation de la livraison, les Coursiers Bordelais ont réussi à se faire une place à Bordeaux, sur le marché du colis acheminé par vélo

— 

Arthur Hay (à gauche) et Morgan Lamart se préparent à affronter la pluie pour boucler leur planning chargé.
Arthur Hay (à gauche) et Morgan Lamart se préparent à affronter la pluie pour boucler leur planning chargé. — Marion Pignot

Retourner à l’article