PSG-Bordeaux : De la fébrilité à l’individualisme, Paris a encore une fois étalé ses lacunes

FOOTBALL Le PSG a encore du boulot pour se mettre au niveau européen 

— 

Neymar
Neymar — Christophe Ena/AP/SIPA

Retourner à l’article