Algérie : Un an de contestation populaire bouclé ce vendredi dans la rue

MANIFESTATIONS Le 22 février 2019, de nombreux Algériens, qu'on disait résignés et dépolitisés, envahissaient les rues à travers le pays, contre la volonté du président Bouteflika de briguer un cinquième mandat. Un an plus tard, la contestation populaire reprend

— 

Manifestation à Alger contre le gouvernement, le 2 août 2019.
Manifestation à Alger contre le gouvernement, le 2 août 2019. — Arslane Bestaoui/SIPA

Retourner à l’article