« Un plan Marshall » réclamé par un collectif pour « sauver la langue bretonne »

PATRIMOINE Selon une étude, 80% des 207.000 locuteurs sont âgés de plus de 60 ans

—