Bas-Rhin : Un père s’accuse d’un accident mortel sur l'A35 à la place de son fils « pour le protéger »

ENQUETE Le fils, qui était à bord du véhicule, a finalement reconnu qu'il était au volant lors de l'accident jeudi 13 février sur l'A35, après la sortie de Sessenheim, dans le Bas-Rhin

— 

Le dos d'un gendarme français. (illustration)
Le dos d'un gendarme français. (illustration) — ALLILI MOURAD/SIPA

Retourner à l’article