Nîmes : Après une nouvelle fusillade à l'arme automatique, le maire demande à l'Etat d'intervenir

FUSILLADE Trois personnes ont été blessées, lundi soir, dans le quartier Pissevin

— 

Jean-Paul Fournier (LR), le maire de Nîmes
Jean-Paul Fournier (LR), le maire de Nîmes — LODI Franck/SIPA

Retourner à l’article