L'agriculteur Paul François, en lutte contre Monsanto, mis en examen pour recel

JUSTICE L’agriculteur est soupçonné d’avoir bénéficié de « plusieurs centaines de milliers d’euros », qu’une notaire de Ruffec est soupçonnée d’avoir détournés de sa clientèle, mais Paul François assure qu’il ne connaissait pas l’origine de ces fonds

—