Engie : Isabelle Kocher pourrait partir avec trois à quatre millions d’euros

INDEMNITE L’actuelle directrice générale de l’entreprise énergétique pourrait partir avant la fin de son mandat non-renouvelé

— 

La future ex-directrice générale d'Engie, Isabelle Kocher. (archives)
La future ex-directrice générale d'Engie, Isabelle Kocher. (archives) — ERIC DESSONS/JDD/SIPA

Retourner à l’article