Lyon : « On est empoisonnées pour la vie », des porteuses d’implants Essure veulent agir contre l’Etat

CONTRACEPTIF Quatre femmes et leur avocat ont adressé une demande en « fin de semaine passée » à la ministre de la Santé pour qu’elle « reconnaisse la faute de l’Etat » et qu’elle « les indemnise »

— 

Depuis 2005, le dispositif Essure a été implanté à 175.000 femmes en France.
Depuis 2005, le dispositif Essure a été implanté à 175.000 femmes en France. — ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Retourner à l’article