Allemagne : La dauphine de Merkel, « AKK », renonce à briguer sa succession

REVERENCE Annegret Kramp-Karrenbauer a surpris en annonçant qu’elle ne briguera pas la Chancellerie aux prochaines élections et qu’elle quittera bientôt la direction de la CDU

— 

La ministre de la Défense Annegret Kramp-Karrenbauer et Angela Merkel, chancelière allemande, le 10 février 2020 à Berlin.
La ministre de la Défense Annegret Kramp-Karrenbauer et Angela Merkel, chancelière allemande, le 10 février 2020 à Berlin. — Markus Schreiber/AP/SIPA

Retourner à l’article