Festival d’Angoulême : Comment la BD s’est emparée des maladies psychiques

LVIRES A l’occasion du 47e festival d’Angoulême, « 20 Minutes » s’est penché sur l’intérêt récent des auteurs et autrices de BD pour dessiner et décrire les maladies psychiques

— 

Illustration du festival d'Angoulême qui s'ouvre le jeudi 30 janvier 2020.
Illustration du festival d'Angoulême qui s'ouvre le jeudi 30 janvier 2020. — AFP

Retourner à l’article