Dordogne : Deux agents d’Enedis en garde à vue après une coupure « sauvage » d’électricité

JUSTICE Deux syndicalistes ont été placés en garde à vue après une coupure non autorisée d’électricité dans une usine classée Seveso en Dordogne

—