Bordeaux : « On fait nos besoins dans de l’eau potable, c’est scandaleux ! », estime une asso qui se lance dans les toilettes sèches

ENVIRONNEMENT L’association bordelaise « la Fumainerie » veut expérimenter un réseau alternatif de toilettes sèches sur la rive gauche de Bordeaux, à partir de ce printemps

— 

Deux modèles, l'un low tech et l'autre high- tech de toilettes sèches.
Deux modèles, l'un low tech et l'autre high- tech de toilettes sèches. — J.J. Rouget.

Retourner à l’article