Montpellier : Un coup de pistolet à impulsion parce qu’il aurait refusé de « baisser les yeux »

AGRESSION La victime marchait dans la rue quand une voiture s’est arrêtée à sa hauteur

—