Chine : L’ancien président d’Interpol condamné à 13 ans de prison pour corruption

JUSTICE Après avoir disparu du siège d’Interpol à Lyon en septembre 2018, Meng Hongwei avait annoncé qu’il était rentré en Chine où il avait été placé en détention pour corruption

— 

Meng Hongwei photographié en 2017 à l'occasion d'une conférence à Singapour.
Meng Hongwei photographié en 2017 à l'occasion d'une conférence à Singapour. — ROSLAN RAHMAN / AFP

Retourner à l’article