Immeubles effondrés à Marseille : La plaque commémorative toujours pas posée deux mois après l’anniversaire

HOMMAGE La mairie accuse les Bâtiments de France, l’institution dit ne pas avoir été contactée

— 
Peu après l'effondrement des immeubles de la rue d'Aubagne, à Marseille, en novembre 2018. (archives)
Peu après l'effondrement des immeubles de la rue d'Aubagne, à Marseille, en novembre 2018. (archives) — Alain ROBERT/SIPA

Retourner à l’article