Survivre plutôt que se reproduire… Les tortues luth face au dilemme du changement climatique ?

ETUDE Des scientifiques, aidés par Greenpeace, ont équipé dix tortues luth de balise Argos pour suivre leurs migrations. De la Guyane, où elles pondent, jusqu’à leurs zones d’alimentation. Résultat : Elles parcourent bien plus de distance qu’il y a dix ans. Au péril de l’espèce ?

— 

L'une des dix tortues luth équipées d'une balise arogs, en Guyane, en juin 2019, par les scientifiques de l’Institut pluridisciplinaire Hubert Curien (IPHC-CNRS), avec la collaboration de Greenpeace.
L'une des dix tortues luth équipées d'une balise arogs, en Guyane, en juin 2019, par les scientifiques de l’Institut pluridisciplinaire Hubert Curien (IPHC-CNRS), avec la collaboration de Greenpeace. — © Jody Amiet / Greenpeace

Retourner à l’article