Affaire Carlos Ghosn : Les avocats japonais de l’ex-PDG jettent l’éponge

JAPON L’équipe de défense du patron déchu a été précipitée dans un grand embarras par la fuite de leur client, dont l’interdiction de quitter le Japon était une condition de sa libération sous caution, pour laquelle ils s’étaient portés garants

— 

Junichiro Hironaka, l'un des principaux avocats japonais de Carlos Ghosn, à Tokyo le 31 décembre 2019.
Junichiro Hironaka, l'un des principaux avocats japonais de Carlos Ghosn, à Tokyo le 31 décembre 2019. — Koji Ito/AP/SIPA

Retourner à l’article