Nantes : L’attentat à la bombe de la mairie annexe n’avait pas de motivation politique

EXPLOSION Deux hommes, interpellés mardi, vont être mis en examen mercredi soir, annonce le procueur

—