Alain Soral relaxé pour sa quenelle devant le tribunal, le parquet de Colmar fait appel

JUSTICE L'essayiste d'extrême-droite, relaxé le 10 janvier à l'issue d'un procès pour avoir fait une quenelle devant le tribunal de Colmar, va être rejugé

— 

Alain Soral, lors d'une conférence de presse le 4 juin 2009, à Paris.
Alain Soral, lors d'une conférence de presse le 4 juin 2009, à Paris. — BORIS HORVAT / AFP

Retourner à l’article