« Qui je suis, si je ne suis plus un joueur ? »… Le rugbyman en dépression n’est plus tout seul

PETITE MORT Une cellule « bien-être » a été inaugurée cette saison par Provale, le syndicat des joueurs et joueuses de rugby de haut niveau. Il s’agit de combattre la dépression qui frappe notamment les jeunes retraité(e)s

— 

La dépression peut toucher les joueurs de rugby lors de l'arrêt de leur carrière, choisi ou subi, mais également pendant. Illustration.
La dépression peut toucher les joueurs de rugby lors de l'arrêt de leur carrière, choisi ou subi, mais également pendant. Illustration. — Charly Triballeau / AFP

Retourner à l’article