Affaire Carlos Ghosn : La fuite de l’ancien patron de Renault est « injustifiable » pour le gouvernement japonais

REACTION C’est la première fois que le gouvernement de l’archipel s’exprime depuis l’annonce de la fuite au Liban de Carlos Ghosn

— 

La ministre japonaise de la justice, Masako Mori.
La ministre japonaise de la justice, Masako Mori. — Atsushi Taketazu/AP/SIPA

Retourner à l’article