Une nappe de diesel qui menaçait les Galapagos «maîtrisée»

ACCIDENT Une barge du port de San Cristobal, l’une des îles de l’archipel, a entraîné le déversement de 2.300 litres de diesel

— 

Une plage des îles Galapagos en mars 2019.
Une plage des îles Galapagos en mars 2019. — CATERS/SIPA

Retourner à l’article