Accusations d'agression sexuelle : Un père reçoit une demande de rançon pour que son fils soit « épargné » en prison

GUADELOUPE L’homme a finalement été interpellé et condamné à deux ans de prison ferme en comparution immédiate

— 

Baie-Mahault (Guadeloupe), le 3 juillet 2016. Depuis sa cellule, un homme exigeait une rançon pour «épargner» un homme accusé d'agression sexuelle sur mineure.
Baie-Mahault (Guadeloupe), le 3 juillet 2016. Depuis sa cellule, un homme exigeait une rançon pour «épargner» un homme accusé d'agression sexuelle sur mineure. — HELENE VALENZUELA / AFP

Retourner à l’article