Un « chewing-gum » de 5.700 ans a pu dévoiler l’ADN de sa mâcheuse

DÉCOUVERTE La personne qui a mâchouillé cette pâte était une femme qui aurait eu les yeux bleus, la peau et les cheveux foncés

— 

Un scientifique procède à une extraction d'ADN (photo d'illustration)
Un scientifique procède à une extraction d'ADN (photo d'illustration) — Leon Neal AFP

Retourner à l’article