Attentat déjoué à la base d’Evreux : Un ex-soldat radicalisé jugé en février

JUSTICE Le 5 mai 2017, deux jours avant le second tour de l'élection présidentielle, cet ancien militaire avait été arrêté à l'aube aux abords de la base militaire en tenue de combat et armé

— 

Un agent de police (illustration).
Un agent de police (illustration). — C. Girardon / 20 Minutes

Retourner à l’article