Iran : La répression de la contestation de novembre a fait au moins 304 morts, selon Amnesty

IRAN Les autorités n'ont officiellement confirmé que cinq décès lors de la contestation qui a éclaté le 15 novembre à l'annonce d'une forte hausse du prix de l'essence

— 

Manifestation contre la hausse des prix de l'essence à Yassoudj, en Iran, le 16 novembre 2019.
Manifestation contre la hausse des prix de l'essence à Yassoudj, en Iran, le 16 novembre 2019. — AY-COLLECTION/SIPA

Retourner à l’article