Présidentielle en Algérie : La rue rejette le scrutin, la participation inférieure à 40 %

DEMOCRATIE Le vote pour élire le successeur Abdelaziz Bouteflika était rejeté par les contestataires

—