La RATP ouvre une enquête après des insultes homophobes contre un chauffeur non-gréviste

HOMOPHOBIE Un chauffeur de bus non-gréviste a été pris à partie par des grévistes devant le dépôt de Vitry, dans le Val-de-Marne

— 

Un bus de la RATP. (illustration)
Un bus de la RATP. (illustration) — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Retourner à l’article