Procès de l’attaque de militaires à Nice : Trente ans de réclusion requis contre Moussa Coulibaly

JUSTICE L’avocat général a demandé d’assortir cette peine d’une période de sûreté des deux tiers, estimant que l’accusé représentait « un véritable danger » pour la société

— 

Photo fournie par les bureaux du Premier ministre turc le 4 février 2015 du passeport de Moussa Coulibaly
Photo fournie par les bureaux du Premier ministre turc le 4 février 2015 du passeport de Moussa Coulibaly — Bureau du Premier ministre turc

Retourner à l’article