Procès de l’attaque de militaires à Nice : L'accusé revient sur ses aveux et dit qu'il ne voulait «pas les tuer»

ASSISES SPECIALES Il a assuré avoir agi, sous le coup de l’impulsion, après s’être souvenu d’un verset coranique disant « qu’il faut repousser ceux qui combattent les musulmans »

— 

Photo fournie par les bureaux du Premier ministre turc le 4 février 2015 de Moussa Coulibaly, agresseur présumé de trois militaires à Nice
Photo fournie par les bureaux du Premier ministre turc le 4 février 2015 de Moussa Coulibaly, agresseur présumé de trois militaires à Nice — Bureaux du Premier ministre turc

Retourner à l’article