Lutte contre la haine en ligne: Les sénateurs suppriment la mesure phare du texte

WEB Le projet de loi adopté à l'Assemblé obligeait les plateformes à retirer les contenus illicites sous 24 heures mais les sénateurs ne veulent pas laisser les GAFA jouer les arbitres

— 

Bruno Retailleau, chef de file des sénateurs LR.
Bruno Retailleau, chef de file des sénateurs LR. — ISA HARSIN/SIPA

Retourner à l’article