Procès de l’attaque de militaires à Nice : Un soldat raconte « la rage » et l’envie de « tuer » de l’assaillant

ASSISES SPECIALES « S’il se débattait comme ça, c’est qu’il avait un sentiment de regret, de ne pas avoir fini son affaire », a expliqué un brigadier

—