Nantes : Le centre-ville se réveille groggy après les violences de samedi

MANIFESTATION La manifestation de samedi après-midi a dégénéré en violences en raison de la présence d’environ 500 casseurs

—